UXDE dot Net Wordpress Themes

Le SMIC jeune peine à trouver une place en France

dans la catégorie SMIC / No Comments

Après les manifestations provoquées par le Contrat Première Embauche proposé par Dominique de Villepin en 2006, les politiciens évitent les

débats concernant la mise en place d’un salaire minimum différencié selon les âges.
Pourtant, de nombreux économistes plaident pour un système de revenu qui prend en compte la qualification et l’âge du salarié.

Le SMIC jeune un sujet tabou en France

Suite aux manifestations entrainées par le CPE, un contrat de travail spécifique destiné aux moins de 26 ans, aucun politicien ou organisation patronale n’ose lancer un débat concernant une différenciation de salaire, en fonction des âges.

Véritable sujet tabou, le SMIC jeune reste cependant un moyen efficace pour réduire le taux de chômage, pour de nombreux économistes.

Pour contourner le sujet et tenter de mettre une place un système qui permettrait de rémunérer les jeunes travailleurs à un niveau convenable, Pierre Gattaz, le président du Medef (Mouvement des Entreprises de France), propose un salaire intermédiaire. Ce dispositif aurait pour objectif de permettre à un jeune travailleur d’entrer dans une entreprise et de percevoir un salaire qui ne serait pas égal au montant du SMIC, pendant la première année. L’entrée dans l’entreprise devrait être effectuée de manière transitoire.

Un SMIC trop élevé pour les travailleurs peu qualifiés

Pour de nombreux économistes, le niveau du SMIC est un véritable frein à l’embauche des personnes possédant de faibles qualifications, notamment les jeunes. En effet, le salaire minimum est trop élevé et augmente considérablement les charges des entreprises. Face aux coûts importants du travail, ces dernières préfèrent opter pour des travailleurs qualifiés et expérimentés, afin d’optimiser la qualité de leurs produits et la productivité de leur société.

Le SMIC Jeune

Dans leur livre intitulé “Changer de modèle”, Philippe Aghion, Gilbert Cette et Elie Cohen, s’attaquent à l’uniformisation du SMIC et proposent des solutions concernant la revalorisation automatique du salaire minimum, la régionalisation et la différenciation en fonction de l’âge du salarié.

Il est à noter qu’un grand nombre de pays européens ont déjà mis en vigueur un salaire minimum destiné aux jeunes, à savoir la Grande-Bretagne, l’Allemagne et les Pays-Bas. Le taux de chômage des jeunes en Allemagne et celui des Pays-Bas sont les plus bas de l’Union Européenne.

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>