La reprise économique profite aux cadres

D’après une étude menée par l’INSEE, le salaire moyen ont progressé de 1,1% en 2015. Chez les ouvriers, la hausse de la rémunération a été portée par la revalorisation du SMIC tandis que chez les cadres, d’autres critères ont été pris en compte par les employeurs et les augmentations ont été nettement plus élevées.

Les cadres, les grands bénéficiaires de l’embellie économique

La croissance économique et l’inflation quasi nulle (0,2%) observées en 2015, a permis aux travailleurs de bénéficier d’une augmentation salariale plus importante, comparée à l’année précédente.

Si la hausse du salaire moyen était de 1,1%, il faut savoir que les augmentations dans certaines CSP sont nettement plus élevées.

La progression moyenne des revenus est de 1,2% chez les cadres. Les cadres évoluant dans le secteur du transport ont bénéficié de la plus importante hausse de salaire (+2%), suivis de ceux des activités commerciales (+1,7%) et ceux de l’industrie (+1,4%).

En 2015, les cadres ont gagné en moyenne un salaire net mensuel de 4 141 €. Outre les évolutions observées par secteur, certains employés appartenant à cette CSP ont bénéficié de 2,8% d’augmentation durant cette année, en raison des progressions dans leur carrière et de leur gain d’expérience.

L’écart se creuse entre les salariés les moins bien payés et les mieux payés

Les grandes différences au niveau des augmentations ont accentué l’écart entre les hauts revenus et les bas revenus.

Environ 50% des salariés du secteur privé ont perçu un salaire inférieur à 1 797 € net par mois et les 10% situés en bas de l’échelle ont gagné moins de 1 213 € net par mois.

Par ailleurs, 10% des travailleurs les mieux payés ont gagné au minimum 3 646 €, tandis que les 1% qui perçoivent les salaires les plus élevés, ont vu leur rémunération revaloriser à 8 283 €, au minimum.

Chez les femmes, la tendance est restée la même, puisque leurs revenus se situent toujours en dessous de ceux des hommes. En moyenne, elles ont perçu 1 986 € net par mois en 2015, soit environ 18% du salaire moyen chez les hommes.

Il faut noter toutefois que, le salaire moyen des femmes ont connu une hausse plus importante que celui de la gent masculine. Il a augmenté de 1,2% suite à l’embellie économique et la révision du SMIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *