L'avenir économique des Français

Un avenir un peu plus prometteur d’après de nombreux français

Face à la crise persistante, de nombreux ménages français ont vécu une lente dépression durant ces derniers mois. D’après des enquêtes réalisées dans les différentes métropoles, la situation semble s’améliorer car de nombreux français commencent à prévoir un avenir prometteur notamment sur l’évolution de la situation financière individuelle.

Le résultat des enquêtes menées

Dernièrement, l’INSEE a réalisé une étude portant sur la vision des ménages français en ce qui concerne leur avenir économique. Celle-ci affiche une légère vague d’optimisme car de nombreux Français estiment que plusieurs facteurs indiquent aujourd’hui une nette amélioration de la crise. En effet, les ménages considèrent un facteur d’amélioration important, la possibilité d’épargner davantage mais aussi la possibilité de réaliser des achats conséquents.

Si au mois de juin, les sceptiques ont été nombreux, aujourd’hui de nombreux ménages remarquent une progression non négligeable. Selon les estimations, la possibilité de souscrire à une épargne plus importante peut durer pour les mois à venir. Par ailleurs, les personnes enquêtées sont moins nombreuses à s’inquiéter sur une hausse du taux de chômage alors même qu’elles n’ont pas eu connaissance des résultats publiés par l’INSEE sur le ralentissement de l’augmentation du nombre de demandeurs d’emplois sur le territoire français.

La situation réelle de l’économie

porte monnaie des FrançaisAprès les ménages, ce sont les industriels qui se sont prononcés sur l’avenir économique des entreprises et des individus. Ils sont également plus optimistes que ces derniers mois en se basant sur le léger changement enregistré sur leurs cahiers de commandes. Ces constations viennent donc se joindre à la supposition du pouvoir exécutif sur la convalescence de l’économie du pays.

Cependant, cette idée n’est encore que pure spéculation car les chiffres en main ne permettent pas encore de l’affirmer ou de l’infirmer. Elle pourrait, par contre, soulager Pierre Moscovici, le ministre de l’Economie qui ne cesse d’affirmer qu’un réel progrès voit le jour. Il ne reste plus qu’à le façonner à travers la loi de finances qui est en période de préparation actuellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *