Archive dans mars 2020

L’impact des objets connectés ont sur les salariés

De nos jours, la connectivité est de plus en plus indispensable ! De ce fait, la possibilité de travailler tout en étant mobile est désormais possible ! De ce fait, le télétravail prend de plus en plus de place dans le monde professionnel et plus de flexibilité est au rendez-vous !

Par la suite, les ordinateurs portables et les smartphones sont de plus en plus indispensables pour les salariés. Cependant, la question qui se pose alors est la suivante : ces objets connectés offrent-ils vraiment plus de liberté aux salariés ?

Pour répondre à cette question, nous avons effectué quelques recherches et vous invitons à lire cet article !

L’équilibre de vie des travailleurs par rapport aux objets connectés

Comme indiqué précédemment, le télétravail prend de plus dans le monde du travail et pas sans raison ! Actuellement, 44 % des travailleurs télétravaillent deux fois par mois !

Cependant, afin de pouvoir mieux profiter de cette possibilité de mobilité, le taux d’équipement des salariés a fortement grimpé ! Selon des enquêtes, 36 % d’entre eux disposent au moins d’un outil connecté, 54 % possèdent un ordinateur portable et 44 % ont un smartphone.

Malgré cela, 75 % d’entre eux sont satisfaits de l’équilibre entre leur vie professionnelle et personnelle. Néanmoins, la moitié pense que les objets connectés ont un mauvais impact sur leur équilibre de vie.

Même s’ils restent connectés en dehors du temps de travail, l’usage de la connexion est différent

60 % des salariés disent travailler hors de leur temps de travail. Cependant, les traitements de mails professionnels sont beaucoup plus courants que les traitements d’appels téléphoniques, qui eux sont beaucoup plus contraignants. Selon les études reportées, 56 % des travailleurs traitent des mails en télétravail. Aussi, 34 % des répondants se connectent hors des heures de travail de leur plein gré.

Cependant, le travail à distance hors du temps de travail se fait, car 25 % des salariés s’y sentent obligés, 20 % d’entre eux se sentent plus en sécurité du fait qu’ils peuvent garder un œil sur leur travail et 47 % veulent rester joignables à cause des responsabilités imposées par leur poste.

Pour être bref, 61 % des salariés travaillent durant leur temps libre, 56 % consultent leurs mails et 47 % répondent aux appels. Aussi, 1 salarié sur 3 déclare se connecter durant ses vacances.

Enfin, les managers sont les plus concernés lorsqu’il s’agit d’objets connectés

En effet, 62 % des managers déclarent être satisfait de l’équilibre entre leur vie personnelle et professionnelle.

Comme indiqué, précédemment, des travailleurs se doivent d’être connectés par obligation et responsabilité.

Actuellement, 87 % des managers disposent d’objets connectés et plus de la moitié d’entre eux, c’est-à-dire 59 % déclarent leurs impacts comme étant néfastes. De ce fait, de plus en plus d’entre eux ne consultent plus quotidiennement leurs mails, même durant la fin de semaine !

Les avantages offerts par les APL

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une APL ? Une APL ou une Allocation Personnalisée au Logement est une aide au logement. Que vous soyez étudiant ou non, vous pouvez en bénéficier !

Cette Allocation allège vraiment les dépenses par rapport au logement. De ce fait, même si votre rémunération mensuelle est assez basse, elle vous permet de payer votre loyer comme il le faut à chaque fin de mois ! Pour résumer, une Allocation Personnalisée au Logement réduira la charge de prêt des propriétaires concernés et la charge de loyer pour les locataires.

À travers cet article, nous vous indiquerons en premier lieu à qui s’adresse une APL. Ensuite, nous nous pencherons sur les types de logements sur lesquels elle peut aider. Enfin, nous aborderons le prix d’une APL et les facteurs sur lesquels elle dépend.

C’est parti !

Premièrement, une APL s’adresse à quel type de personne

Une Allocation Personnalisée au Logement est destinée aux étudiants propriétaires et à ceux qui louent un logement neuf ou ancien.

Pour la deuxième catégorie citée ci-dessus, le propriétaire des lieux a fait un accord avec l’État avant la confirmation de la location. Cet accord regroupe la durée du bail, l’évolution du loyer, les normes de confort, mais aussi les conditions d’entretien. Sans le respect de ces critères, une APL ne peut donc pas se faire.

Ensuite, quels sont les types de logements pour lesquels une APL peut servir

Une Allocation Personnalisée au Logement ne peut s’appliquer que lorsqu’un logement respecte divers critères bien précis. D’abord, la superficie est le premier critère à respecter ! En effet, le logement se doit de disposer d’une superficie minimum de 9 m² pour une seule personne ! Puis chaque personne supplémentaire, une superficie de 9 m² doit être ajoutée. Donc en dessous de cela, une APL ne sera donc pas possible.

Enfin, un propriétaire ne peut faire louer son logement à ses ascendants ou sa descendance pour qu’une APL soit envisageable. Il va de même pour son conjoint.

Enfin, combien coûte une APL et de quel facteur dépend-elle

Tout d’abord, le coût d’une Allocation Personnalisée au Logement ne dépasse pas les 200 € par mois ! Notons que cette somme est versée deux mois après le dépôt de dossier.

Quant aux facteurs dont dépend une Allocation Personnalisée au Logement, nous pouvons en premier lieu noter le montant de la rémunération des locataires, ce qui est tout à fait logique. S’en suit le nombre d’enfants et de personnes à charge s’il y en a. Ensuite, nous pouvons énumérer géographique du logement à louer en question. Pour terminer, le coût du loyer se trouve être le dernier détail dont dépend une Allocation Personnalisée au Logement.

Pour conclure

Le fait de bénéficier d’une Allocation Personnalisée au Logement peut être assez compliqué. Par contre, en disposer peut vraiment être d’une aide remarquable ! Notez que pour 200 € au plus par moi, ce n’est pas du tout cher payé, tout au contraire !