Archive dans novembre 2019

Le job parfait : Comment le décrire?

Que ce soit au niveau de l’ambiance au travail ou de l’entreprise en elle-même, de nombreux critères sont à prendre en compte afin de définir le job idéal ! Pour cela, nous avons effectué des recherches afin de vous donner de plus amples détails concernant celui-ci.

Tout d’abord, les employés préfèrent les TPE/PME aux grandes entreprises

Pour résumer, les TPE/PME et leur esprit Start-Up, leur flexibilité d’organisation et leur proximité attire plus les travailleurs français.

Tout d’abord, 43 % des salariés, soit moins de 250 optent pour travailler au sein de TPE/PME, contre 15 %, soit moins de 5000 pour les grands groupes.

Pour ceux qui ont opté pour les TPE/PME, l’autonomie et la polyvalence des missions sont les premiers arguments pour 57 % d’entre eux. Vient ensuite la préférence des entreprises à taille humaine pour 51 % d’entre eux et la préférence de la qualité de vie au travail pour 44 %. Enfin, 37 % d’entre eux ont pour argument final la souplesse et la créativité qu’ont les TPE/PME.

Quant à ceux qui préfèrent plutôt évoluer au sein d’un grand groupe, 43 % d’entre eux lancent les opportunités de formation en tant que premier atout. Ensuite, la rémunération et les avantages sont relancés par 40 %, la qualité de vie au travail pour 40 % et la possibilité d’évolution pour 38 %.

Par la suite, l’ambiance au travail est un autre critère essentiel pour tout salarié

95 % des français prônent que l’ambiance au travail, donc avec leurs collègues et managers est un critère crucial !

D’ailleurs, 72,5 % d’entre eux déclarent attendre du respect de la part de leur manager, 68 % attendent l’écoute et 41 % exigent un bon leadership.

Un bon manager est donc essentiel afin de rendre un poste motivant et inspirant pour ses équipes !

Enfin, passons au sens du travail qui se trouve être le dernier critère

De nos jours, le sens du travail prend de place dans les critères exigés par les candidats ! Selon des études, 75 % exigent des engagements sociaux et sociétaux avant de s’engager.

95 % d’entre eux attendent de bonnes relations avec leurs collègues et leur manager, 91 % la reconnaissance de travail accompli, 81 % l’équilibre entre la vie privée et professionnelle et 75 % veulent travailler dans une société socialement responsable. Parmi le pourcentage espérant l’équilibre entre la vie privée et professionnelle, cet équilibre passe par des horaires de travail fixe pour 79 %, un temps de transport réduit pour 52 % et une possibilité de télétravail pour 49 %.

Pour conclure

Après la lecture de cet article, vous avez maintenant sûrement une idée du job idéal ! Ces nombreux critères cités ci-dessus sont les exigences des candidats et salariés français actuels, selon de nombreuses études.

Les liens entre les compétences comportementales et la réussite professionnelle

Que ce soit pour l’empathie, la créativité ou le sens de l’humour, chaque compétence comportementale (aussi dit soft skills) est de plus en plus favorable vis-à-vis des sociétés. Cela peut même changer la donne dès lors de votre entretien !

À travers cet article, nous aborderons ce sujet bien en détail afin de vous éclaircir.

C’est parti !

Tout d’abord, les soft skills peuvent jouer en votre faveur dès votre entretien

Pour aborder le sujet, l’entretien est le meilleur sujet, car c’est là que tout se joue ! Avec plus de 27 % de nouveaux métiers et une évolution qui ne cesse de croitre dans ce secteur, les compétences comportementales sont de plus en plus indispensables !

Actuellement, 32 % des dirigeants et recruteurs sont prêts à embaucher une personne principalement parce qu’elle a de bonnes compétences comportementales ! D’ailleurs, ces chiffres grimpent jusqu’à 75 % dans les secteurs du marketing et du digital !

D’ailleurs, durant les entretiens d’embauche, les candidats valorisent plus leurs compétences comportementales que leurs diplômes.

Les compétences comportementales sont indispensables

Il y a quelques années, en opposition aux compétences techniques ou académiques, les compétences comportementales ont pris de plus en plus de place dans le monde professionnel.

D’après des études, 84 % des cadres reconnaissent préférer les compétences comportementales à celles concernant la technique ou le niveau académique. Aussi, ces statistiques dépassent même les 90 % pour les cadres des ressources humaines et du marketing !

D’après ce qui a précédemment indiqué, nous pouvons remarquer que les cadres sont particulièrement sensibles aux soft skills. 57 % ont été sensibilisés par le biais des articles et 24 % via leurs entreprises en elles-mêmes, grâce aux divers entretiens et aux sessions de formation.

Enfin, le lieu de travail permet d’étudier en détail les compétences comportementales de chaque salarié

Mind Map

Observer les salariés dans leur environnement de travail reste le meilleur moyen d’évaluation des compétences comportementales de tout un chacun ! Sachez d’ailleurs que 9 cadres sur 10 l’admettent également !

Que ce soit par rapport aux collègues, aux managers, par l’intermédiaire des feedback ou autre, les qualités et les défauts comportementaux de chaque employé peuvent être plus facilement évalués. Il faut également savoir que votre entourage personnel joue un rôle très important !

Comme nous l’avons déjà indiqué ci-dessus, les compétences comportementales sont plus plébiscitées que les compétences techniques aux yeux des cadres. Pour être plus précis, 54 % favorisent plus cela !

3 qualités qui sont l’écoute, l’autonomie et la faculté à travailler en équipe caractérisent un bon cadre et sont d’ailleurs vraiment appréciées par les employeurs et recruteurs.

Quant aux managers, 47 % d’entre eux exigent une bonne aptitude à travailler en équipe de la part de leurs collègues. Un bon taux de fiabilité est attendu par 46 % d’entre eux et une bonne autonomie pour 44 %.

Pour conclure

De bonnes compétences comportementales ne pourront que vous être utiles dès votre entretien d’embauche. Donc, n’hésitez surtout pas à améliorer au maximum votre savoir-être, car c’est un élément clé pour la réussite !