Archive dans août 2019

Négocier son salaire lorsqu’on est une femme

Salaire d'une femme

De nos jours, il n’y a plus de job spécial pour les femmes ou pour les hommes. Ceux qui veulent travailler et ont la capacité d’accomplir la mission pourraient être intégrés. C`est pour cette raison que cet article vous aide à réclamer vos droits en vos propres valeurs. Vous allez apprendre comment négocier votre salaire même si vous êtes une femme. Et comment faire pour réussir la négociation ?

Comment persuader votre employeur ?

Certes, il existe encore une différence entre le salaire d’un homme et le salaire d’une femme alors qu’ils exercent tous deux les mêmes fonctions. C’est pourquoi une formation a été donnée aux femmes pour leur soutenir dans leur supplication. Beaucoup ont eu leur fruit et ceci s’augmentera encore jusqu’à 5 000 femmes en 2020.

Par rapport aux hommes, les femmes rencontrent souvent une complexité sur la négociation. Du coup, elles choisissent d’être patientes au lieu de demander quoi que ce soit. Certaines d’entre elles minimisent leurs potentiels pour éviter ce raffut.

égalité entre sexes

Les femmes ont l’habitude de recevoir des revenus suite à leur travail. Or, une entreprise ne fonctionne pas de cette manière, il faut être payé selon l’importance de ce que vous valez.

Pour mettre en place votre capacité et éviter la soumission, envisagez votre valeur sur le marché. Revoyez les comparateurs de salaires présentés par l`Apec. Puis commencer par évaluer votre revenu par rapport à la valeur marchande, en se référant des données sur votre poste, lieu de travail, expérience, diplôme. Puis vous pouvez déjà préparer votre bagage lors de la négociation.

Constatez un test de performance interne. Autrement dit, fouiller tout ce que vous pouvez trouver sur la politique de votre entreprise : les échanges d’intéressement, enveloppe annuelle d’augmentation, grille de salaires, convention collective, etc. Échangez quelques questions avec vos compagnons de travail, surtout les hommes. Renseignez-vous de leur salaire et leur dernière augmentation ou discutez avec eux de votre salaire et de ce qu’ils pensaient.

Comment faire pour réussir la négociation ?

Épluchez votre rendez-vous annuel, votre pourcentage, contribution, intéressement, mutuelle ou autres bénéfices. Un meilleur moyen de ne pas être surprit par les questions du DRH ou de votre manager.

Faites un inventaire sur les projets réalisés depuis un an, les budgets, les fonds, les dispositions employées et les acquisitions conquises. Ce rapport augmentera vos chances et sera persuasif. Ainsi, vous pouvez argumenter tranquillement sans contractions, car vos atouts sont complets.

valeur revenu

N`attendez pas forcément la négociation. Vous devez savoir saisir l’opportunité quand vous avez accompli votre mission, obtenu une vente ou autre prospérité que vous avez entamé, n’hésitez pas à lancer la discussion.

Bien que la société soit en difficulté, pensez à vous et à votre valeur. Ne vous laissez pas distraire par les problèmes qui ne vont pas cesser de surgir. Prenez votre courage à deux mains et concentrez-vous sur votre objectif. Prévoyez également d’autres éventualités comme les voitures, jour de congé télétravail ou autre que vous devriez jouir.

Si jamais votre manager s’avère endurci, restez ferme. Discutez avec lui les causes de sa réaction et ce que vous pouvez espérer à l’avenir. S’il ne veut pas aborder le sujet pour le moment, revoyez avec lui les mêmes sujets après quelques mois. Mais s’il n’a pas envie de coopérer et de vous rendre votre droit, démissionner sera la meilleure des possibilités.

Nos conseils pour réussir un entretien d’embauche

décrocher un emploi

Un entretien d’embauche est toujours une bonne nouvelle pour les chômeurs. Le premier pas a été franchi, car un entretien signifie que votre CV a été convaincant. Mais la plupart des gens ne savent pas comment se tenir lors d’un entretien et perdent leur chance. C’est pourquoi cet article vous sera bénéfique puisque vous allez trouver les techniques à appliquer avant, pendant et après l`entretien.

Que faut-il faire avant l’entretien ?

Commencez par être optimiste parce que si votre CV les a convaincus, votre parole doit aussi l’amadouer. Boostez vos arguments. Le recruteur vous reconnaît à travers votre CV et votre profil numérique, alors vous pouvez aussi faire de même. Cherchez dans les réseaux sociaux et dans l’internet tout ce qui concerne l’entreprise, leur mouvement, leur actualité. Noter les importants points forts ou les questions à examiner pendant l’entretien. Montrez que vous connaissez l’endroit où vous avez postulé.

Entretien d'embauche

Ensuite, revoyez votre habileté, votre qualité dans tout ce que vous avez déjà fait dans la vie. Créez un bilan des capacités obtenues et des obligations tenues.

Préméditez les réponses aux questions les plus fréquentes. En premier lieu, vous allez vous décrire, puis dire pourquoi vous avez choisi cette formation. Qu’avez-vous conclu lors de ce stage ? Quels sont vos ressources et vos inconvénients ? Quelles sont vos prétentions salariales ? Le recruteur se fixe sur la façon dont vous répondez. Du coup, entraînez-vous avec ces questions, faites bonne impression, articulez-vous bien pour le séduire.

Que faut-il savoir pendant l`entretien ?

Restez calme, faites comme si c’était votre ami proche qui vous parle. Dégagez toutes vos inquiétudes, car la chance est dans vos mains. Vous n’êtes pas seul à apeurer, car l’employeur aussi s’inquiète sur la qualité de son travail. Faites en sorte que le recruteur sait que vous êtes celui ou celle qu’il recherche. Toutefois, essayer de cacher votre hésitation. Le plus important est d`affermir votre propos en fixant vos regards au recruteur. Le mensonge sera votre pire ennemi pour obtenir ce poste.

Présentez votre intention. Avouez en toute franchise que le job vous convient, le produit qu’exerce l’entreprise vous intéresse, vous serez comblée de faire partie de leur équipe. Soyez attentif pendant la discussion, prenez note, et posez des questions, ceci accentuera votre vitalité.

Prendre note

Pendant la négociation, révélez votre importance et votre efficacité tout en développant les renseignements que vous avez eus. Prévoyez une marge au lieu d’un chiffre précis, puis interrogez-lui s’il peut négocier après la période d`essai.

Quand vous partez, soyez sûre de la suite de l`entretien. Questionnez-lui s’il va vous rappeler ou si vous devez revenir. Tâcher de le remercier de vous avoir accueilli.

Que faut-il retenir après l`entretien ?

Cette dernière phase est là aussi importante que tous les autres. Montrez un geste de gratitude en laissant un petit mot par mail. Dans la semaine qui suit l’entretien, il est préférable de remercier le recruteur en évoquant votre motivation. Finissez votre phrase en lui suggérant que vous allez le contacter dans 15 jours pour connaître de ses nouvelles. Lancez deux ou trois fois votre message s`il ne vous a pas répondu.

Toutefois, vous avez le droit d’interroger le recruteur pour distinguer le refus de votre entretien. Mais s`il ne vous donne pas une suite favorable, considérez cet échec comme une expérience qui favorise votre façon de faire les choses et vous conduira encore plus loin.