Archive dans juin 2019

Comment gérer ses finances personnelles ?

Portefeuille personnelle

Avoir un revenu régulier est un des facteurs primordiaux de notre vie. Mais savoir le gérer selon nos besoins n’est pas toujours chose évidente. Pour avoir un certain équilibre de la balance financière de notre budget personnel, il faut avoir recours à différentes méthodes et stratégies de gérance.

À chaque fin du mois, bien qu’à l’encaissement de salaire, chacun se trouve face à différentes dépenses restreintes telles que le loyer et les différentes factures à payer. Mais comment gérer son budget personnel pour pouvoir répondre à tous ses besoins ?

Le budget : c’est quoi au juste ?

N’importe quel budget est constitué de deux rubriques financières :

  • L’encaissement de revenu ou la recette

Cette rubrique correspond à la rémunération de travail effectué comme le salaire mensuel ou les pensions de retraite. Il inclut également les aides sociales et les autres apports financiers tels les revenus d’investissements dans le cadre des loyers, dividendes et intérêts.

  • Le décaissement pour les dépenses

Aussi qualifiés de charges, cette rubrique correspond à toutes sortes de frais déboursés. C’est le point le plus tracassant sur le plan budgétaire et qui mène à la mauvaise gérance. Ici, il s’agit de décaissement et de dépense restreinte telle que les factures, le loyer, les emprunts ou encore les frais de transport.

pièce de monnaie

Dans la plupart des cas, on observe un reste entre les dépenses et les revenus qu’on peut appeler le « reste à vivre ». Il peut être soit positif soit négatif. Ainsi, le souci est de savoir comment ne pas arriver dans le sens négatif de la différence. Pour information, si le revenu ne peut couvrir les charges, il conviendrait de réduire ces dernières. Dans la mesure du possible, évitez les crédits à la consommation par considération des intérêts très importants qui feront encore plus de charges à la mensualité.

Comment bien diriger ses finances ?

Un budget ne peut se défaire de différentes sortes de dépenses. Chaque rubrique est caractérisée par divers éléments de processus en fonction des circonstances. Cela dit, sur le plan des dépenses, on caractérise de grands points à ne pas négliger avec un taux de répartition pour la bonne gérance :

  • Les contraintes de charges ou les dépenses fixes soulèvent près de la moitié du budget. Il s’agit des dépenses qu’on ne peut tolérer tel que les emprunts, les factures d’électricité, de gaz et autres ou le loyer et les mutuelles.
  • Les charges variables qui représentent les dépenses relatives à l’hygiène de vie (santé, nourritures et vêtements) doivent valoir moins de 30 % du budget.
  • Les loisirs et épargnes sont des points les plus faciles à gérer en fonction des circonstances et besoins. Ici, il est question de minimiser l’un pour avantager l’autre. Dans tous les cas, ça dépendra de vos contraintes.

Chacun sera de ce fait en mesure de devancer ses charges et dépenses avec une garantie et une assurance d’épargne. Il sera possible d’exclure une différence négative de son budget mensuel tout en anticipant les dépenses imprévisibles.

Tout savoir sur la transparence salariale

Des salariés d'entreprise

Le salaire est un sujet plus ou moins délicat, surtout lorsque parmi des collègues occupant des postes similaires, il y a ceux qui suspectent qu’ils sont moins payés que d’autres. Cela pourrait influencer la motivation et donc les prestations du personnel.

Bien évidemment, tout le monde n’est pas aussi transparent, d’où certaines entreprises donnent à chaque collaborateur un accès au salaire de leurs collègues. Du coup, certains employeurs le font partiellement, d’autres totalement.

La vision de la transparence salariale

Dans une entreprise en général, le salaire devrait être transparent, on parle ici donc de transparence salariale. Chaque entreprise a sa propre définition de transparence salariale. Cette dernière s’explique par la diffusion du salaire ou du revenu de tous les employés d’une entreprise.

En outre, il existe des entreprises qui offrent à leurs employés la possibilité de connaître le revenu de leurs collègues. Cependant, elles divulguent même cette information en dehors de l’entreprise.

transparence salariale

Selon Guillaume Robin, cette transparence affirme que le salaire des personnels n’est pas négociable. Par ailleurs, elle nous indique une équité de revenu, car divers critères sont pris en compte. À savoir : l’âge, l’expérience ainsi que la revalorisation régulière des salaires. De ce fait, l’inégalité de salaire entre hommes et femmes ne se verrait plus. Dans ce rapport d’équité inscrit dans la loi Pacte, il y figurera non seulement la moyenne des salaires, mais aussi la médiane de façon à ce qu’il y ait une transparence sur la distribution des revenus dans les entreprises françaises et sur la différence de salaire entre les chefs d’entreprise et les salariés.

De ce fait, il y aura moins d’écarts de salaire entre des personnes ayant les mêmes tâches et responsabilités. Du coup, connaître le revenu de leurs supérieurs peut motiver les employés à plus s’impliquer dans leur travail et même d’évoluer.

Les particularités de la transparence salariale

Une transparence totale est en tout état de cause une option à envisager, un objectif à atteindre.

La transparence met fin aux « bruits de couloir », aucune fausse information ou rumeur ne circule dans l’équipe.

D’une part, une estimation de quelques entreprises, le calcul du revenu de chaque salarié soit : selon le poste occupé soit selon le coût de la vie ou soit selon le niveau de vie.

D’où, la transparence force à justifier les critères de la grille de rémunération.

Monnaies diverses

D’autre part, Thermador Groupe, une entreprise de distribution d’équipements de plomberie est un modèle de transparence. Le fait est que depuis sa création en 1968, il a jugé nécessaire d’annoncer à ses collaborateurs le revenu de chacun. Ainsi, c’est lors d’une réunion prévue pour chaque année que les salaires sont dévoilés. Cela en va de même pour le chiffre d’affaires, les marges et les résultats de l’entreprise.

Grâce à la loi Pacte, qui a été publiée en octobre dernier, l’exigence de cette loi, au sein d’une entreprise, est de montrer publiquement la différence du salaire des citoyens. Un vote d’amendement vise à rendre public le salaire moyen au sein d’une entreprise, plus précisément à améliorer l’information sur les salaires de l’entreprise.